Carnets de réflexion

D'abord réfléchir, ensuite agir

Dernière édition de « Cette année-là » sur TVL

La dernière édition de « Cette année-là » aborde les polémiques du racisme anti-blanc, souvent évité par l'antiracisme officiel. Le drame de Crépol a mis en lumière ce racisme latent, particulièrement exposant pour les nouvelles générations. Avec des intervenants d'Éléments, la discussion explore le vivre-ensemble, la guerre des regards, l'inassimilation, l'hyperviolence, et le néonationalisme ethnique.

Vidéo: « Et si on parlait enfin du racisme anti-blanc »

Le débat démarre sur les réactions de certains jeunes Blancs sur Internet qui se sentent soudain prochain de jeunes Amériains, néo-zélandais, sud-africains « blancs » en basculant sans s'en douter. Cette rencontre du magazine des idées « Cette année-là » sur TVL est franche et provocante.

Parmi les invités, on retrouve Patrick Lusinchi, directeur artistique d’Éléments, François Bousquet, rédacteur en chef, Olivier François, Christophe A. Maxime et Rodolphe Cart. Des auteurs très intéressants à suivre et pas toujours d'accord entre eux, comme le montre la discussion sur le fait de se définir comme « blanc » plutôt que comme « Français ».

Le livre de Rodolphe Cart, « Feu sur la droite nationale ! », est présenté et nous expose l'incurie et les trahisons successives de nos élites qui ont mené la France dans son état actuel. Il écrit également dans la revue « Front Populaire » et a aussi publié un ouvrage consacré au philosophe et sociologue français Georges Sorel, le théoricien bien connu du syndicalisme-révolutionnaire.

📰 Élevons le débat: la vraie question pour préserver la neutralité sur Internet est le démantèlement des GAFAM, tout comme c'est arrivé à la Standard Oil en 1911 et à AT&T en 1984. Trump aurait dû le faire en tant que POTUS, il l'a payé dans la suite des évènements.😠

➽ Revenir à la page des articles de réinformation pour d'autres contenus.

Le dimanche 31 décembre 2023

Pour entrer en contact avec moi, cliquez ici.

Comprendre René Guénon

Des invités prestigieux comme Karl Van der Ekyen, Gregor Ovitch (Noach.es), Monsieur K et Amalek discutent de la gnose comme fausse doctrine avec son contempteur René Guénon.

A lire