Carnets de réflexion
D'abord réfléchir, ensuite agir

« La Neuvième Porte » de Roman Polanski (1999)

Dean Corso, un érudit des livres rares, est entraîné dans une quête énigmatique à la recherche d'un ouvrage maudit. La richesse infinie du mystère attire son attention, stimulant sa curiosité pour les textes anciens et interdits. C'est à travers un contact avec le richissime Boris Balkan qu'il est plongé dans les méandres de cette quête ésotérique. Balkan, en quête de la rareté ultime, est prêt à tout dépenser pour acquérir l'édition originale des Neuf Portes du Royaume des Ombres d'Aristide Torchia, une œuvre dont les origines semblent être liées au Diable lui-même.

Le film « La Neuvième Porte » (The Ninth Gate) de Roman Polanski réalisé en 1999 est tiré du roman d'Arturo Pérez-Reverte Le Club Dumas (El Club Dumas) paru en 1993.

Film (VF) : « La Neuvième Porte » de Roman Polanski (1999)

L'attrait pour les livres maudits et les secrets obscurs est profondément ancré dans l'esprit de Corso, et il ne peut résister à l'appel de cette mission dangereuse. Tout au long de son périple, il est confronté à des mystères déconcertants et à des dangers mortels. Chaque personne qu'il rencontre semble être prise dans une toile de mystère et de tragédie, et Corso lui-même se retrouve entraîné dans une danse dangereuse avec les forces obscures qui gouvernent le monde des livres anciens.

Au cours de son voyage de Tolède à Paris en passant par Sintra, Corso découvre des indices subtils qui le conduisent à une révélation inquiétante : trois des neuf gravures présentes dans chaque exemplaire des Neuf Portes portent la signature énigmatique "LCF". Cette découverte suggère que les trois livres sont indispensables à l'accomplissement d'une prophétie obscure, évoquant des notions de destinée et de destinée inévitable.

Cependant, alors que Corso s'approche de la vérité, il se retrouve piégé dans un piège tendu par Balkan lui-même. Le richissime collectionneur cherche à s'approprier les neuf gravures, convaincu qu'elles renferment un pouvoir mystique insaisissable. Dans un acte désespéré de recherche de pouvoir, Balkan tente un rituel occulte, croyant qu'il est invincible face aux forces surnaturelles.

Comme souvent dans les récits de mystère et de magie, le pouvoir que convoite Balkan se révèle être sa propre damnation. Les flammes de l'enfer le dévorent, réduisant son empire de richesse et de pouvoir en cendres. Il meurt dans d'atroces souffrances.

Dans cette nuit de chaos et de révélation, Corso se trouve confronté à une force mystérieuse qui l'observe depuis le début de son voyage. Cette femme énigmatique, dont les intentions sont obscures, l'entraîne dans une danse infernale qui le conduit à une découverte surprenante : l'une des gravures tant convoitées est un faux. La véritable clé du mystère réside dans une gravure supplémentaire, cachée et protégée par les frères Ceniza.

Avec les neuf gravures en sa possession, Corso se dirige vers le château dont la neuvième porte est prête à s'ouvrir devant lui. Mais à mesure qu'il pénètre dans le sanctuaire de l'obscurité, il réalise que les démons qu'il craignait tant sont en fait des anges. La lumière qui émane de cette révélation le libère de ses peurs et de ses doutes, et il embrasse le destin avec un sentiment de paix et de résolution.

Dans cet univers de mystère et de magie, les livres deviennent des portails vers des réalités inconnues, des clés pour percer les secrets les plus profonds de l'âme humaine. Pour Dean Corso, la quête des Neuf Portes du Royaume des Ombres est bien plus qu'une simple recherche de rareté littéraire. C'est un voyage vers l'illumination, une exploration des mystères de l'esprit et de l'âme. Et dans cette quête, il découvre que parfois, les plus grandes révélations se cachent dans les coins les plus sombres de l'univers.

Le livre « Les Neuf Portes du royaume des ombres » aurait été écrit en 1666.

Boris Balkan nomme les neuf portes à la fin du film de la façon suivante :

1. Voyager en silence ;
4. Par de longs chemins détournés ;
3. Braver les flèches de l'infortune ;
6. Ne craindre ni la corde ni le feu ;
7. Jouer le plus grand des jeux ;
5. Gagner quel qu'en soit le prix ;
8. C'est se rire des vicissitudes du destin ;
2. Et conquérir enfin la clef ;
9. Qui ouvrira la neuvième porte.

Toutefois ce ne sont pas une traduction exacte des inscriptions latines figurant sous les gravures du livre « Les Neuf Portes du royaume des ombres » (1666). Les inscriptions latines peuvent se traduire précisément ainsi :

1. Silentium est aureum : Le silence est d'or
4. Fortuna non omnibus aeque : La chance (ou le destin) n'est pas égale pour tous.
3. Verbum dimissum custodiat arcanum : La parole perdue garde le secret.
6. Ditesco mori : S'enrichir de/avec la mort.
7. Discipulus potior magistro : Le disciple est supérieur au maître (ou le disciple dépasse le maître).
5. Frustra : En vain.
8. Victa iacet virtus : La vertu est vaincue.
2. Clausae Patent : Ce qui est fermé s'ouvre.
9. Nunc scio tenebris lux : À présent je sais (que des) ténèbres (vient) la lumière.

📰 Si vous pensez que la désinformation politique est apparue seulement avec la crise du Covid19, vous négligez le fait que les communistes ont littéralement inventés la désinformation comme principe politique de masse. Les dissidents doivent être capables d’appréhender la vérité et ne pas penser que seule l’apparition des réseaux sociaux a fait naître la notion de propagande. Les bolcheviks ont inventé cela à la fin du XIX° siècle.

➽ Revenir à la page des articles de réinformation pour d'autres contenus.

Le mardi 27 février 2024

Pour entrer en contact avec moi, cliquez ici.

/
L'abstention religieuse

Dans les années 1960, une évolution majeure a émergé dans le catholicisme. L'abstention religieuse, autrefois considérée comme un péché grave, a commencé à être perçue différemment.

A lire
/
Entretien avec Claudio Mutti

VoxNR géré par Christian Bouchet publie le 6 mars 2024 un entretien avec Claudio Mutti, vieux compagnon de combat du nationalisme révolutionnaire reconditionné en douguinisme.

A lire
/
Qui est Christian Bouchet ?

Militant de la droite radicale, considéré en France comme une figure du courant nationaliste-révolutionnaire, les activités ésotériques de Christian Bouchet ont toujours été importantes.

A lire
/
Comprendre René Guénon

Des invités prestigieux comme Karl Van der Ekyen, Gregor Ovitch (Noach.es), Monsieur K et Amalek discutent de la gnose comme fausse doctrine avec son contempteur René Guénon.

A lire
/